Comité de Liaison ONG UNESCO

Conférence internationale des ONG

Comité de Liaison ONG UNESCO - Conférence internationale des ONG

La Conférence internationale des ONG de 2012

La Conférence internationale des ONG 2012, s’est tenue au Siège de l’UNESCO du 12 au 14 décembre 2012.

Conference Internationale des ONG.

La Conférence internationale des ONG, qui est un élément de la coopération collective expressément prévu par les nouvelles Directives, se réunit tous les deux ans et constitue un lieu privilégié de rencontre et de dialogue parmi les ONG partenaires officiels de l’UNESCO. Elle a pour objectif notamment « d’examiner l’état de la coopération avec l’UNESCO et de faciliter la coopération entre les organisations ayant des intérêts communs ».

Eric Falt, Sous-Directeur général de l'UNESCO pour les Relations extérieures et l’Information du public et Bernard LOING, Président de la conférence internationale des ONG 2012

Eric Falt, Sous-Directeur général de l’UNESCO pour les Relations extérieures et l’Information du public et Bernard LOING, Président de la conférence internationale des ONG 2012

Organisée en étroite collaboration entre le Secrétariat et le Comité de liaison ONGUNESCO, la Conférence internationale des ONG 2012, a suscité un grand intérêt avec une large participation des ONG – 129 ONG partenaires représentés par rapport à 70 lors de la précédente conférence – mais aussi l’intérêt d’autres ONG observateurs et des États membres, dont certains ont pour la première fois suivi le travail collectif des ONG. Près de 300 participants ont assisté à la Conférence au Siège de l’UNESCO et de nombreux autres ont suivi la retransmission des débats sur Internet.

Pour la Conférence de cette année, le thème choisi était « Culture et cultures : réconcilier universalité et diversité ». Des ateliers sur « culture et éducation », « culture et science » et « culture et développement » ont enrichi la réflexion collective autour du thème principal.

À l’issue de la Conférence, les ONG présentes ont adopté deux textes :

  • la résolution définissant la feuille de route pour l’action collective des ONG dans les deux années à venir ;
  • la contribution collective des ONG au processus d’élaboration du projet de C/4 et C/5.

Les ONG ont notamment décidé de consacrer leur action pour les deux ans à venir en  priorité aux axes suivants : Afrique, égalité des genres, droits de l’homme, éducation pour tous,  jeunesse, diversité culturelle, inclusion sociale et éradication de la pauvreté, par la réalisation  notamment de projets concrets. Elles ont aussi souhaité la mise en place de passerelles  (échanges, rencontres, soutiens mutuels, réseaux, projets) entre les différents types de  partenaires non gouvernementaux de l’UNESCO dans un souci d’enrichissement mutuel et de redoublement de l’impact de leur action.

Eric Falt, Sous-Directeur général de l'UNESCO pour les Relations extérieures et l’Information du public et Patrick Gallaud, nouveau Président du comité de Liaison ONG UNESCO

Eric Falt, Sous-Directeur général de l’UNESCO pour les Relations extérieures et l’Information du public et Patrick Gallaud, nouveau Président du comité de Liaison ONG UNESCO

Enfin, la Conférence a élu M. Patrick Gallaud en qualité de Président et les ONG suivantes comme membres du Comité de liaison ONG-UNESCO pour un mandat de deux ans :

  • Association mondiale des guides et éclaireuses (AMGE) (Royaume-Uni)
  • Conseil international d’éducation des adultes (ICAE) (Uruguay)
  • Conseil international de la préparation à l’enseignement (ICET) (Etats-Unis d’Amérique)
  • Conseil international des musées (ICOM) (France)
  • Dhaka Ahsania Mission (Bangladesh)
  • Fédération internationale des coalitions pour la diversité culturelle (FICDC) (Canada) ; Fondation Sozopol (Bulgarie)
  • Forum des éducatrices africaines (FAWE) (Kenya)
  • Office international de l’enseignement catholique (OIEC) (Belgique)
  • Rotary International (Etats-Unis d’Amérique).

Il est à noter que parmi les dix organisations élues membres du Comité, y figurent à présent, pour la première fois, des ONG provenant de différentes régions du monde (cinq sur les six régions définies par l’UNESCO).