Comité de Liaison ONG UNESCO

Conférence internationale des ONG

Comité de Liaison ONG UNESCO - Conférence internationale des ONG

Compte-rendu du groupe de travail en vue de la préparation du Forum ONG UNESCO sur le Changement climatique 20 juin 2017

Le Forum se déroulera au Siège de l’UNESCO à Paris les 7 et 8 Décembre 2017  et devrait mettre en avant les bonnes pratiques des ONG en matière de mise en œuvre de la stratégie UNESCO dans son action contre le changement climatique

L’objectif de la réunion est de définir comment  l’équipe va travailler à la préparation du forum. Il est convenu de s’appuyer sur la Proposition finale d’actualisation de la Stratégie de l’UNESCO pour faire face au changement climatique (document 201EX/5 partie 1 (B)) dont Peter Dogse, spécialiste de programme au sein du secteur des sciences à l’UNESCO fait une brève présentation.

Il explique ainsi qu’il est important de faire  la promotion de la collaboration interdisciplinaire entre le Siège de l’UNESCO et les bureaux hors-siège.

Ainsi, depuis la COP 15 en 2009 (qui n’a pas réussi à aboutir à une prise de décision) il y a eu une forte mobilisation sur la question relative au changement climatique. La COP 21 fut une réussite et a abouti à l’Accord de Paris. L’UNESCO  avait su mobiliser les ONG.

La Proposition finale d’actualisation de la Stratégie de l’UNESCO pour faire face au changement climatique  sera présentée pour approbation par la 39e Session de la Conférence générale de l’UNESCO (30 octobre -14 novembre 2017).

Objectifs de cette stratégie : 4 grandes thématiques :

- aider les Etats-membres dans l’élaboration et la mise en œuvre des politiques d’éducation et de sensibilisation du public au changement climatique

- promouvoir la coopération interdisciplinaire sur les connaissances et la recherche scientifique

- mobiliser la créativité e les efforts en faveur de la diversité des expressions culturelles et de l préservation du patrimoine culturelle

- soutenir un développement social inclusif, favoriser le dialogue interculturel et promouvoir les principes de prise en compte systématique de l’éthique et de l’égalité des genres

Un slogan a été créé à cet effet : « Changeons les esprits pas les climats »

Il est par ailleurs rappelé qu’il est important de travailler avec d’autres agences des Nations-Unies concernant notamment :

- Sites du patrimoine mondial

- Réserves de biosphères

- Parcs géologiques

IL est également rappelé qu’il est important de travailler ave les ONGs afin de faciliter sa mise en œuvre (lecture de paragraphe le mentionnant est faite durant la réunion)

La COP 23 (6-17 novembre 2017) aura lieu à Bonn où auront lieu des discussions autour des défis posés. L’UNESCO a demandé à avoir un espace.

Pour le forum, Victoria, demande de voir ce sur quoi on a déjà travaillé via un questionnaire sur internet. Une base étant déjà établie partant de 3 parties sur les 3 thématiques

Il y a déjà une réflexion entamée sur les thématiques ci-dessous:

- les océans

- les peuples autochtones et patrimoine culturel

- les réserves de biosphères

- l’impact sur les sociétés

Marie-Claude rappelle le thème du groupe « impact du changement climatique sur la société civile » et propose de travailler sur « Education, inclusion sociale et solidarité pour une justice climatique » en lien avec l’ODD 4.7 et rappelle que l’Ethique (droits et devoirs) sous-tend l’action contre le changement climatique.

Il est important d’essayer d’interconnecter tous les objectifs de développement durable à l’horizon 2030. Il est rappelé les priorités globales de l’UNESCO : les femmes, la jeunesse et l’Afrique.

Un temps de questions à Peter Dogse sur la stratégie de l’UNESCO est laissé aux représentants des ONGs.

Question / Commentaire: Fédération mondiale des travailleurs scientifiques : La stratégie propose d’aider les Etats membres à appliquer l’Accord de Paris. Comment et sur quelle base ?

Réponse : Dans l’Accord de Paris il est prévu que chaque pays envoie un plan. L’UNESCO va se concentrer autour de ce plan.

Question / Commentaire: (Marguerite  pour Pax Romana) la stratégie doit s’appuyer sur un certain nombre d’acteurs ? Est-ce votre stratégie pour compenser le retrait des Etats-Unis ?

Réponse : la question du retrait des Etats-Unis est intéressante sur le plan international qui considère la décision comme injuste. Cela ouvre la question de la justice.

Question / Commentaire: (Alain pour AIEP)

La 1ère conférence mondiale sur l’océan s’est tenue à New-York du 5 au 9 juin 2017. L’’UNESCO a-elle été impliquée ?

Réponse : l’UNESCO a fortement été impliquée et a d’ailleurs publié un rapport sur l’état des océans à travers les activités de la COI. La prise en compte des océans est primordiale pour toutes nos actions.

Sabina Collombo ajoute que lors de la Conférence des Nations-unies sur les océans, la Convention UNESCO 2001 sur le patrimoine subaquatique.

Et mentionne l’initiative embryonnaire de proposer une décennie sur les océans, laquelle a été accueillie favorablement  et sera peut-être proposée lors de la prochaine conférence générale

Question / Commentaire (Gloria AIEP…) : Note qu’avec le retrait des Etats-Unis, rôle de la société civile va être plus important. Par ailleurs, le rôle et la position des femmes, l’égalité des genres n’est pas qu’un simple objectif  mais doit transcender les propositions

Question/ Commentaire (Josette pour les travailleurs scientifiques) : mentionne qu’au moins 70 pays sont gravement menacés. Le temps joue contre nous. Nous devons travailler sur le gaz à effet de serre. Il est nécessaire de travailler sur les instruments juridiques contraignants.

Mentionne également la marche pour la science qui a commencé aux Etats-Unis dernièrement et souhaite que la société civile soit plus active.

Réponse : La situation est en effet alarmante. Nous avons besoin de la société civile. Il est rappelé que l’Accord de Paris demande aux Etats de proposer leur propre plan national. Il est également rappelé que les Femmes et l’égalité des genres est une priorité globale de l’Organisation.

Question/ Commentaire : (Monique pour l’alliance internationale des femmes) note que dans beaucoup de villes, il existe une journée pour le développement durable. A Saint-Cloud  notamment il existe un département s’occupe. De nombreuses écoles ont des initiatives intéressantes qui devraient être répertoriées telles que le nettoyage des océans.

Réponse : Le caractère éducatif est important pour l’UNESCO qui mise énormément sur les bonnes pratiques, les matériaux pour les jeunes. Par ailleurs, certains projets dédiés à la sauvegarde de la culture qui risquent de disparaître

Sur la conception même du forum ONG UNESCO sur le Changement climatique,

Il faudrait mettre l’accent sur les bonnes pratiques des ONG en matière de mis en œuvre de la stratégie UNESCO dans son action contre le changement climatique.

Sabina Colombo rappelle que le forum aura lieu au même moment que  la Conférence générale et qu’il s’agit d’un moment parfait pour donner une véritable épaisseur au Forum afin qu’il ne s’agisse pas d’une simple réunion de réflexion et pour voir quelle synergie développer avec la société civile.

Véritable conjoncture pour :

- une Stratégie

- l’adoption d’un plan de travail

- une synergie prolongeant les actions de l’UNESCO

Question/ Commentaire: (Renée) indique que la notion de la transition écologique est un créneau qui pourrait être défendu.  Elle note également que la Chine travaillerait sur de nouveaux changements.

Question / Commentaire: (Mireille) il est important de lancer sur un cri d’alarme. Avec la défection des Etats-Unis, il serait bon de créer une commission visant à contraindre les Etats, de voir quelles sont les possibilités offertes, les différents accords et de faire des propositions à la faveur de ce forum.

Question / Commentaire: (Christelle): note qu’il avait été question de créer une Déclaration Universelle

Réponse : Le secteur des Sciences humaines et sociales à l’UNESCO à une réunion sur le changement climatique  entre le 27 et 30 juin. Il conviendrait de prendre contact directement ave le secteur. Il est par ailleurs rappelé que le Forum n’a pas vocation à dénoncer

Sabina Colombo : mandat donné par l’UNESCO

La Conférence générale suit le processus habituel et devrait présenter la stratégie sa prochaine session convoquée aux dates mentionnées ;

Par ailleurs, dans la newsletter envoyée aux ONGs une proposition de consultation a été faite.

Réponse : Ce sont des thèmes importants qui ont divisé les Etats membres en trois groupes (Pour, contre et les indécis). Concernant la mise en place d’instruments plus contraignants, nous devons au préalable nous poser la question des outils déjà existants.

Concernant la Chine, elle investit énormément dans l’énergie renouvelable à la faveur de l’Accord de Paris.

Question / Commentaire : Comment faire pour que les ONGs soient plus impliquées

Réponse : Il existe une Task force travaillant sur le climat. Les ONGs pourraient peut-être être en lien. Il faut inviter plusieurs représentants aux réunions.

Patrick Gallaud mentionne qu’une plateforme internet sera prochainement créée afin de donner la parole aux ONGs.

Question / Commentaire: (Monique) : Allons-nous travailler comme avant par petits groupes. Note qu’il est plus fructueux de se retrouver.

Réponse : (Marie-Claude, Victoria, Richard) : il faut les deux. Mais on doit travailler ensemble. Il est rappelé qu’il faut intégrer toutes les ONGs, y compris celles ne pouvant se déplacer à Paris.

Victoria rappelle les 3 grandes parties du forum. Marie-Claude : nous devons réfléchir au troisième groupe relatif  à l’éthique et à la société civile. Danielle Levi   note que la justice civile est à prendre en compte, qu’il faut intégrer l’aspect contraignant mais que nous devons prendre en compte côté incitatif et la sensibilisation.

Marie-Claude  propose de travailler sur la formation et le renforcement des capacités.

Concernant l’organisation du forum,

Les ONGs sont invitées à réfléchir aux évènements parallèles pouvant être organisés.

Budget prévisionnel consacré au forum  est de 15 000/20 000 EUR. Le montant actuellement disponible est de  3 500 EUR. L’interprétation sen fera en Anglais et en français.

Les ONGs sont vivement appelées à apporter leur contribution.

Josette mentionne que nous devons ouvrir au débat contradictoire. Comment voyons-nous les conséquences ? Que souhaitons-nous faire ? Il faut observer les bonnes pratiques. Gloria manifeste son accord avec Philippe concernant l’utilisation des nouvelles technologies telles que le streaming afin qu’un maximum d’ONGs puissent participer au Forum.

Monique : ajoute qu’il est important de changer la façon de pouvoir travailler. Il est ainsi demandé aux représentants des ONGs présents de vérifier que les emails sont bien diffusés.

Par ailleurs, Martine mentionne la Fondation Marie Robinson pour la justice climatique qu’il serait intéressant de contacter.

Claude ajoute que lors du Forum il est important de montrer ce qui va, ce qui ne va pas. Philippe Beaussant : demander aux ONGs ce qu’ils ont fait au travers de l’utilisation de la plateforme. Martine mentionne la Conférence avec les jeunes qui s’est déroulée  juste avant la COP21. Aussi, serait-il intéressant de les contacter. Victoria ajoute qu’il est d’autant plus facile de les contacter car beaucoup de jeunes sont de nos ONGs.

IL faudrait donc envoyer un questionnaire avec très peu de questions (environ 3) et très précises.

Richard : demande à ce qu’il soit envoyé  à un surveymonkey sur les résultats du forum. Il est par ailleurs noté que les secteurs commencent à nous connaître. Ce qui est le fruit d’une dizaine d’années de travail. Il est extrêmement important de travailler en étroite collaboration avec eux.

Il est enfin mentionné les prochains forums sur les migrants et les sciences. L’information est notamment relayée via les newsletters qui relaient également les informations sur les journées internationales. Nous devons faire un appel à contribution des fondations etc…

Le président clôture la séance à 16h30.  

Catégorie : Non classé