Comité de Liaison ONG UNESCO

Conférence internationale des ONG

Comité de Liaison ONG UNESCO - Conférence internationale des ONG

Message de Mme Audrey Azoulay, Directrice générale de l’UNESCO, à l’occasion de la Journée internationale de la paix

Message de Mme Audrey Azoulay, Directrice générale de l’UNESCO, à l’occasion de la Journée internationale de la paix
21 septembre 2020
« La paix sur la terre est de la responsabilité de tous, c’est une responsabilité universelle. »
En cette Journée internationale de la paix, ces mots d’Otomi Tolteca, indien du peuple Otomi du Mexique, nous rappellent à notre devoir de solidarité vis-à-vis de nos semblables : construire la paix, la défendre, c’est une mission universelle, une oeuvre collective, qui se mène au quotidien et qui nous concerne toutes et tous.
Avoir la responsabilité de la paix, cela signifie agir, à son échelle, pour résorber les failles et les injustices qui nous séparent encore d’un monde d’égalité. Car une planète de fractures est une planète qui ne connait pas la paix.
Au sortir d’une terrible guerre, le monde, il y a 75 ans de cela, s’est justement donné un instrument pour construire la paix dans la durée, par le dialogue et le compromis : les Nations Unies.
Notre conviction, à l’UNESCO, est que cette mission doit nécessairement et originellement passer par un travail sur l’éducation, la culture et les sciences, car « les guerres prenant naissance dans l’esprit des hommes, c’est dans l’esprit des hommes que doivent être élevées les défenses de la paix » – ainsi que le résume notre Acte Constitutif.
Chaque jour, l’UNESCO, à travers ses programmes et ses actions sur le terrain, réaffirme l’engagement de ses fondateurs, pour faire de la paix davantage que le silence des armes : une conviction du coeur et de l’esprit. C’est cet engagement que nous portons avec détermination au cours de cette Décennie internationale du rapprochement des cultures (2013-2022).

Cependant ce chemin vers la paix universelle sera long, parce qu’elle est une oeuvre de tous les jours, parce qu’elle est un devenir. « La paix, ce n’est pas un mot, mais un comportement », aimait ainsi à dire Félix Houphouët-Boigny, premier Président de la République de Côte d’Ivoire indépendante, et dont nous célébrons l’héritage à travers la remise du Prix Félix Houphouët-Boigny – UNESCO pour la recherche de la paix.
Plus que jamais, la solidarité et la coopération sont essentielles pour bâtir des sociétés de paix, lutter face aux discriminations, notamment envers les populations les plus vulnérables.
À l’occasion de cette Journée internationale, notre Organisation souhaiterait en définitive appeler chacune et chacun à dialoguer et penser ensemble l’avenir dans le respect de la diversité des opinions et des perspectives. C’est notre enjeu commun pour parvenir à une paix durable au niveau mondial.

Catégorie : Non classé