Comité de Liaison ONG UNESCO

Conférence internationale des ONG

Comité de Liaison ONG UNESCO - Conférence internationale des ONG

Intervention de la Présidente CIONG-Comité de liaison ONG-UNESCO lors du Comité PNG le 11 octobre 2019

207ème session du Comité Exécutif

COMITE SUR LES PARTENAIRES NON GOUVERNEMENTAUX

11 octobre 2019

Intervention de Marie-Claude Machon-Honoré,  Présidente de la Conférence internationale des ONG – Comité de Liaison ONG-UNESCO

Monsieur le Président du Comité PNG, Monsieur le Représentant de la Directrice Générale,  cher Monsieur Le Saux, Excellences, Chères ONG, Mesdames et Messieurs,

Le rôle du comité de liaison ONG-UNESCO est de représenter les intérêts de l’ensemble des ONG, mettre en œuvre les recommandations adoptées par la Conférence internationale des ONG (CIONG) et ainsi définir une  stratégie de coopération collective pour les 2 années de mandat.

La CIONG, que j’ai l’honneur de présider depuis les élections de décembre 2018, réunit  les ONG partenaires officiels de l’UNESCO tous les deux ans ; elle constitue, selon les directives 2011, un élément de coopération collective, de rencontre et de dialogue entre les ONG partenaires et les Etats.

Sous le titre « Valoriser l’engagement et la contribution des ONG partenaires de l’UNESCO », la dernière Conférence  portait sur « La force collective des ONG » et  sur « Communiquer, informer, dialoguer ».

À l’issue de ses travaux, la Conférence a appelé à un partenariat renforcé avec les ONG et a affirmé son engagement pour la réussite de l’Agenda 2030.

La Conférence a invité le Comité de Liaison à contribuer à la création de nouvelles opportunités d’interaction et de dialogue pour une coopération plus efficace avec les États membres et l’UNESCO.

C’est pourquoi, dans le cadre de sa stratégie 2019-2020, le Comité de liaison a lancé une réflexion collective pour  renforcer notre partenariat.  Plusieurs propositions sur de nouvelles modalités de dialogue au sein d’espaces adaptés, organes directeurs et mécanismes existants d’interaction entre ONG et  Etats membres, ont été rassemblées dans un document qui a pour but de contribuer à la réflexion menée par les Etats membres sur l’amélioration des modalités du dialogue avec les ONG  (document 207EX/33).

S’agissant de l’engagement et de la contribution collective des ONG aux programmes de l’UNESCO, un autre groupe d’ONG travaille sur une  « campagne pour le climat ». Par ailleurs, le Comité de liaison poursuit, avec le concours des ONG, sa coopération avec la CCONG/Education 2030, comme membre actif du groupe de coordination.

La Conférence a également réaffirmé l’importance des forums organisés en consultation avec l’UNESCO, selon les Directives, dans les différentes régions. Elle a invité le Comité de liaison à poursuivre ses efforts pour une plus grande prise en compte de la diversité culturelle et géographique des ONG.

Les forums sont la vitrine de notre collaboration avec l’UNESCO. Ils offrent l’opportunité de renforcer notre partenariat en impliquant davantage  les Etats Membres, les bureaux hors siège et les Commissions nationales.

Le Comité organisera Le 11e Forum international des ONG, le premier de son mandat,  les 16 et 17 décembre prochain au siège de l’UNESCO sur le thème « Défier les inégalités ».  Les autres thèmes retenus pour les forums en préparation sont la Citoyenneté mondiale ;  Science, Technologie, Innovation et Entreprenariat au service de l’Agenda 2030, et  Patrimoine Culturel.  Nous vous espérons nombreux à participer à ces forums,  afin de sensibiliser et mobiliser les organisations de la société civile autour des valeurs et des priorités de l’UNESCO tant au niveau international que local.

Parmi les recommandations de la CIONG figurait également la célébration par les ONG de deux journées internationales en 2020 : la PAIX, avec un festival de chorales  et la participation  de jeunes,  et  la journée de la  fille,  en lien avec nos priorités  transversales que sont la jeunesse et l’égalité de genre.

Je terminerai en insistant sur l’importance d’un partenariat ONG-UNESCO que nous voulons renforcé, pour la réussite de la mise en œuvre des programmes de l’UNESCO et plus généralement de l’Agenda 2030, en étant convaincus qu’un dialogue actif et accru avec les Etats membres et le Secrétariat est un élément essentiel de notre réussite à tous.

La prochaine Conférence Générale de l’UNESCO nous offrira une autre occasion de dialoguer avec les Etats membres dans l’espace ONG et nous aurons plaisir à vous y accueillir pour échanger sur nos activités et envisager l’avenir ensemble pour le bien commun.

Je vous remercie de votre attention,

Marie-Claude Machon-Honoré Présidente de la Conférence internationale des ONG et du Comité de Liaison ONG-UNESCO

 

Vidéo de l’intervention, cliquez ICI : Discours-PNG

Catégorie : Non classé