Comité de Liaison ONG UNESCO

Conférence internationale des ONG

Comité de Liaison ONG UNESCO - Conférence internationale des ONG

207ème COMITE SUR LES PARTENAIRES NON GOUVERNEMENTAUX Intervention de Marie-Claude Machon-Honoré, Présidente de la Conférence internationale des ONG-Comité de Liaison ONG-UNESCO

 

 

207ème COMITE SUR LES PARTENAIRES NON GOUVERNEMENTAUX

Intervention de Marie-Claude Machon-Honoré, 

Présidente de la Conférence internationale des ONG-Comité de Liaison ONG-UNESCO

Le 4 décembre 2020

Excellence, Madame la Présidente du Comité PNG,

Monsieur le Représentant de la Directrice Générale,  cher Monsieur Le Saux,

Excellences,

Chères ONG,

Mesdames et Messieurs,

 

Le Comité de liaison ONG-UNESCO représente l’ensemble des ONG partenaires officiels de l’UNESCO. Il met en œuvre les recommandations adoptées par la Conférence internationale des ONG (CIONG) pour la  stratégie de coopération collective des ONG, des 2 années de mandat.

La CIONG que j’ai l’honneur de présider encore pour quelques jours est le rendez-vous pour la coopération collective et le dialogue entre les ONG, les Etats et les secteurs de programme.

La prochaine CIONG qui compte tenu du contexte se réunira en virtuel du 16 au 18 décembre aura ce thème : Envisager un avenir meilleur et durable : un nouveau paradigme pour la société civile. Il s’inscrit dans ce contexte difficile qui a bouleversé nos vies et notre stratégie, objet des recommandations de la dernière CIONG. Soyez cependant assurés que les ONG ont essayé de maintenir le rythme et le sérieux dans leurs travaux.

J’aimerais passer en revue ici très rapidement les principales activités que nous avons menées pendant le biennium qui se termine et qui pour les raisons de la crise n’a pas été aisé.

Sur les quatre forums internationaux prévus par les Directives sur deux ans, seul un a pu être organisé, sur le thème : Défier les inégalités. Malgré la grève des transports, il a pu se tenir ici, au siège, les 16 et 17 décembre 2019.  Il a permis un dialogue riche, notamment sur les causes profondes des inégalités entre les représentants de la société civile,  des responsables des Etats au niveau national, régional et international, des universitaires et des jeunes. Les différents secteurs de programme (Education, SHS, SC, CI et la Division Genre) ont activement participé à sa préparation; qu’ils en soient ici remerciés.

Grâce au soutien de l’Unité des partenariats pour la société civile que nous remercions, et suite à la mise en place de la plateforme Teams par l’Unesco, un espace virtuel sur la citoyenneté mondiale a pu voir le jour. Ce thème était initialement celui d’un forum.

Les autres sujets prévus pour des Forums n’ayant pu être développés, ils seront remis à l’approbation du prochain Comité élu.

Là encore, l’organisation prévue de journées internationales célébrées par les Nations Unies  – celle de la Paix et de la jeune fille – n’ont pu aboutir.  Malgré les travaux engagés pour sa préparation,  la célébration de la journée de la paix a dû être reportée à l’année prochaine.

Comme recommandé par la CIONG  des groupes de travail ont été mis en place sur l’Éducation 2030- ODD4, le climat  et pour le renforcement du partenariat entre les ONG et l’UNESCO.

Le Comité de liaison étant membre  actif du groupe de coordination de la CCONG/Education 2030, les ONG ont été mobilisées pour un plaidoyer sur l’éducation comme clé de voûte  de l’agenda 2030. Elles ont pu largement  contribuer de façon collective, permanente et efficace  à la réponse de la société civile aux côtés de l’UNESCO dès le début de la pandémie, par leurs actions de terrain, leur plaidoyer de messages clés  transmis au Comité Directeur ODD4 pour le Forum politique de haut Niveau des Nations Unies, et aux réunions mondiales. Un article a été posté sur le site de l’UNESCO - How to leave no one behind when out of school becomes the norm-Thoughts from Civil society ; un wébinaire a été organisé par le groupe de coordination le 29 juillet dernier, avec le soutien du secteur que nous tenons à remercier. Multiples contributions ont été faites sur les futurs de l’éducation.

Un groupe de travail réunissant une cinquantaine de représentants d’ONG a réfléchi sur le renforcement du partenariat entre les ONG et l’UNESCO. Des propositions ont été travaillées avec le Secrétariat sur le renforcement du dialogue entre ONG et Etats membres. Un guide pour l’organisation des Forums a été élaboré de même que des outils importants qui contribueront à améliorer le fonctionnement des structures de la société civile à l’UNESCO et notamment du Comité de liaison. Une analyse de la coopération avec les ONG à l’UNESCO devrait être menée.

Hélas, les conditions n’ont pas non plus permis l’organisation d’un débat thématique dans le cadre de ce Comité, comme  recommandé à la 207ème Session du Conseil Exécutif. Nous en avons parlé ensemble Madame la Présidente et nous espérons beaucoup pouvoir le mettre en place avec votre Comité pour sa prochaine session. Ceci contribuera à renforcer le dialogue entre ONG et Etats membres, comme à l’époque où ces débats existaient.

Enfin, autre point positif, les ONG ont été très présentes lors de la Conférence Générale en plénière comme dans les diverses commissions. De nombreuses rencontres et échanges se sont tenus, notamment dans l’Espace ONG grâce au soutien du Secrétariat que nous remercions.

Le groupe de réflexion sur le climat et les jeunes a produit une vidéo grâce à l’action collective des ONG, démonstration de leurs actions aux côtés de l’UNESCO, pour porter la voix des plus vulnérables sur ce thème prioritaire.

Pour terminer, j’aimerais souligner l’engagement des ONG partenaires au côté des Etats membres pour aider à la mise en œuvre de son mandat pour l’UNESCO. Au moment où je vais quitter la Présidence des ONG, permettez-moi de former des vœux pour que cette collaboration collective comme bilatérale puisse se renforcer.

Excellence, Madame la Présidente, Monsieur le représentant de la Directrice générale, Mesdames et Messieurs les représentants des Etats membres, mes chers/chères collègues des ONG, je vous remercie sincèrement pour votre écoute et votre accueil bienveillant, sans oublier, bien sûr le grand soutien apporté par  M le Saux durant ce mandat, avec la coopération de l’Unité pour le partenariat avec la société civile.