Comité de Liaison ONG UNESCO

Conférence internationale des ONG

Comité de Liaison ONG UNESCO - Conférence internationale des ONG

Intervention de la Présidente CIONG-Comité de liaison ONG-UNESCO lors du Conseil Exécutif-Point 11 le 18 Octobre 2019

207ème session du Comité Exécutif

207EX/11. Point 11 : Stratégie globale pour les partenariats

18 Octobre 2019

 

Intervention de Marie-Claude MACHON-HONORÉ
Présidente du Comité de Liaison ONG-UNESCO

Les ONG partenaires officielles de l’UNESCO  font partie de l’ADN  de l’UNESCO car les Etats membres ont voulu, dès sa création, les associer pour bénéficier de leur expertise et  porter ses valeurs.
Les groupes de réflexion, sous l’égide du Comité de Liaison,  les forums internationaux organisés en collaboration avec le Secrétariat, les journées internationales et les projets de terrain menés par les ONG partenaires, s’inscrivent dans les programmes et les priorités de l’UNESCO.
Mais nous pouvons aller plus loin, ensemble, en renforçant notre partenariat afin que les compétences des ONG et leur capacité  d’agir  efficacement  aux  niveaux mondial, régional et local accroissent la visibilité des actions de l’UNESCO et améliorent la mise en œuvre de ses programmes et de l’Agenda 2030.

Les ONG partenaires officielles de l’UNESCO, sont prêtes à s’associer pleinement à la transformation stratégique pour renforcer l’UNESCO dans son rôle de laboratoire d’idées et apporter des solutions novatrices aux problèmes urgents, dans une plus grande collaboration avec les Bureaux hors siège et les Commissions Nationales.
Nos ONG sont internationales et actives sur tous les continents. Membres ECOSOC, pour la plupart, elles interagissent ainsi régulièrement avec leurs représentants aux Nations Unies et ses autres agences.
Conscients de notre responsabilité partagée, nous mesurons l’urgence à renforcer notre partenariat pour relever les nouveaux défis d’un développement et d’une paix durables.

 

Vidéo de l’intervention, cliquez ICI : Discours Conseil Exécutif

Intervention de la Présidente CIONG-Comité de liaison ONG-UNESCO lors du Comité PNG le 11 octobre 2019

207ème session du Comité Exécutif

COMITE SUR LES PARTENAIRES NON GOUVERNEMENTAUX

11 octobre 2019

Intervention de Marie-Claude Machon-Honoré,  Présidente de la Conférence internationale des ONG – Comité de Liaison ONG-UNESCO

Monsieur le Président du Comité PNG, Monsieur le Représentant de la Directrice Générale,  cher Monsieur Le Saux, Excellences, Chères ONG, Mesdames et Messieurs,

Le rôle du comité de liaison ONG-UNESCO est de représenter les intérêts de l’ensemble des ONG, mettre en œuvre les recommandations adoptées par la Conférence internationale des ONG (CIONG) et ainsi définir une  stratégie de coopération collective pour les 2 années de mandat.

La CIONG, que j’ai l’honneur de présider depuis les élections de décembre 2018, réunit  les ONG partenaires officiels de l’UNESCO tous les deux ans ; elle constitue, selon les directives 2011, un élément de coopération collective, de rencontre et de dialogue entre les ONG partenaires et les Etats.

Sous le titre « Valoriser l’engagement et la contribution des ONG partenaires de l’UNESCO », la dernière Conférence  portait sur « La force collective des ONG » et  sur « Communiquer, informer, dialoguer ».

À l’issue de ses travaux, la Conférence a appelé à un partenariat renforcé avec les ONG et a affirmé son engagement pour la réussite de l’Agenda 2030.

La Conférence a invité le Comité de Liaison à contribuer à la création de nouvelles opportunités d’interaction et de dialogue pour une coopération plus efficace avec les États membres et l’UNESCO.

C’est pourquoi, dans le cadre de sa stratégie 2019-2020, le Comité de liaison a lancé une réflexion collective pour  renforcer notre partenariat.  Plusieurs propositions sur de nouvelles modalités de dialogue au sein d’espaces adaptés, organes directeurs et mécanismes existants d’interaction entre ONG et  Etats membres, ont été rassemblées dans un document qui a pour but de contribuer à la réflexion menée par les Etats membres sur l’amélioration des modalités du dialogue avec les ONG  (document 207EX/33).

S’agissant de l’engagement et de la contribution collective des ONG aux programmes de l’UNESCO, un autre groupe d’ONG travaille sur une  « campagne pour le climat ». Par ailleurs, le Comité de liaison poursuit, avec le concours des ONG, sa coopération avec la CCONG/Education 2030, comme membre actif du groupe de coordination.

La Conférence a également réaffirmé l’importance des forums organisés en consultation avec l’UNESCO, selon les Directives, dans les différentes régions. Elle a invité le Comité de liaison à poursuivre ses efforts pour une plus grande prise en compte de la diversité culturelle et géographique des ONG.

Les forums sont la vitrine de notre collaboration avec l’UNESCO. Ils offrent l’opportunité de renforcer notre partenariat en impliquant davantage  les Etats Membres, les bureaux hors siège et les Commissions nationales.

Le Comité organisera Le 11e Forum international des ONG, le premier de son mandat,  les 16 et 17 décembre prochain au siège de l’UNESCO sur le thème « Défier les inégalités ».  Les autres thèmes retenus pour les forums en préparation sont la Citoyenneté mondiale ;  Science, Technologie, Innovation et Entreprenariat au service de l’Agenda 2030, et  Patrimoine Culturel.  Nous vous espérons nombreux à participer à ces forums,  afin de sensibiliser et mobiliser les organisations de la société civile autour des valeurs et des priorités de l’UNESCO tant au niveau international que local.

Parmi les recommandations de la CIONG figurait également la célébration par les ONG de deux journées internationales en 2020 : la PAIX, avec un festival de chorales  et la participation  de jeunes,  et  la journée de la  fille,  en lien avec nos priorités  transversales que sont la jeunesse et l’égalité de genre.

Je terminerai en insistant sur l’importance d’un partenariat ONG-UNESCO que nous voulons renforcé, pour la réussite de la mise en œuvre des programmes de l’UNESCO et plus généralement de l’Agenda 2030, en étant convaincus qu’un dialogue actif et accru avec les Etats membres et le Secrétariat est un élément essentiel de notre réussite à tous.

La prochaine Conférence Générale de l’UNESCO nous offrira une autre occasion de dialoguer avec les Etats membres dans l’espace ONG et nous aurons plaisir à vous y accueillir pour échanger sur nos activités et envisager l’avenir ensemble pour le bien commun.

Je vous remercie de votre attention,

Marie-Claude Machon-Honoré Présidente de la Conférence internationale des ONG et du Comité de Liaison ONG-UNESCO

 

Vidéo de l’intervention, cliquez ICI : Discours-PNG

Journée internationale de la fille : l’éducation des filles

INVITATION

cid:image008.jpg@01D57876.220D03D0

cid:image009.jpg@01D57876.220D03D0

cid:image010.jpg@01D57876.220D03D0

À l’occasion de la

Journée internationale de la fille

Vendredi 11 octobre 2019 à 18 heures

Maison de l’UNESCO, Paris                    

 

 

Événement spécial

L’éducation des filles : une force
pour l’égalité de genre
et un changement durable

Un évènement organisé conjointement par l’UNESCO, Plan International France

et le Ministère français de l’Europe et des Affaires étrangères
avec une table ronde et des activités de mobilisation du public. 

et 

la cérémonie de remise du

Prix UNESCO pour l’éducation

des filles et des femmes

qui récompense cette année

un projet du Costa Rica visant à autonomiser les filles
issues de contextes vulnérables à travers des compétences numériques et
un projet d’Espagne fournissant les bases
pour l’égalité entre les genres dans et par l’éducation.

 

J’y assisterai

RSVP en ligne obligatoire : https://on.unesco.org/rsvp111019

Maison de l’UNESCO, salle I | 125, avenue de Suffren – Paris 7e

Photo de couverture : © Nations unies/Marco Dormino

 

#GirlForce | #HerEducationOurFuture  | #GirlsGetEqual

 

Actualités concernant la 9ème Réunion mondiale de la CCONG-Education 2030

Vous trouverez ci-dessous les liens internet concernant la 9ème Réunion mondiale de la CCONG-Education 2030. Cette dernière se tiendra à Hammamet en Tunisie du 2 au 4 décembre 2019.

 

https://en.unesco.org/themes/education2030-sdg4/ccngo-2019-meeting (Anglais)

https://fr.unesco.org/themes/education-2030-odd4/reunion-ccngo-2019 (Français)

https://es.unesco.org/themes/educacion-2030-ods4/reunion-ccong-2019 (Espagnol)

 

Stratégie du Comité de Liaison ONG-UNESCO 2019-2020

Le partenariat de l’UNESCO avec les organisations non gouvernementales (ONG) représentant la société civile constitue un réseau précieux de coopération au service des peuples pour le développement, l’égalité, la compréhension internationale et la paix dans les domaines de compétence de l’UNESCO.

La Conférence internationale des organisations non gouvernementales se réunit tous les deux ans en vue d’examiner l’état de la coopération entre les ONG et l’UNESCO, d’examiner les grandes lignes des programmes de l’UNESCO et de faciliter la coopération entre les organisations ayant des intérêts communs.

Dans l’intervalle des sessions de la Conférence internationale des ONG, le Comité de liaison ONG-UNESCO, dont les membres et le président ou la présidente sont élu.e.s par la Conférence, représente les intérêts de l’ensemble des 400 ONG partenaires vis-à-vis de l’UNESCO, veille au bon fonctionnement du partenariat et promeut la concertation entre les ONG et l’échange d’information approprié.

La Stratégie développée par le Comité de liaison ONG-UNESCO pour 2019-2020 prend appui sur le mandat du Comité de liaison tel que défini par les Directives concernant le partenariat de l’UNESCO avec les ONG, ainsi que sur les travaux de la Conférence de décembre 2018

Des objectifs stratégiques :

  •  Renforcer la culture du partenariat entre la Communauté des ONG et l’UNESCO, notamment en matière de coopération intellectuelle dans tous les domaines de compétence de l’Organisation.
  •  Prendre en compte la diversité culturelle de la société civile dans les actions collectives conduites par les partenaires non gouvernementaux de l’UNESCO, en associant davantage les ONG implantées dans diverses parties du monde.
  •  Promouvoir une information continue des ONG par différents supports dont les réseaux sociaux et les nouvelles technologies.
  •  Renforcer la crédibilité et la visibilité de l’action collective des ONG, en particulier auprès des États membres.
  • Favoriser une participation plus importante des jeunes et des organisations de jeunesse aux évènements que le Comité organise et collaborer davantage avec le Programme de la Jeunesse de l’UNESCO.
  • Faire de l’Agenda 2030 des Nations Unies, le cadre d’action de la politique conduite par le Comité.

Pour atteindre ces objectifs, le Comité de liaison ONG-UNESCO se donne pour mission de :

  •  Encourager l’identification de nouvelles organisations représentatives de la société civile particulièrement celles implantées dans les parties du monde, où elles sont isolées ou fragiles, pour des raisons historiques, culturelles ou géographiques, et leur intégration dans le partenariat UNESCO-ONG, et ce, en multipliant notamment, l’utilisation des nouvelles technologies de la communication.
  •  Animer et accompagner les travaux collectifs des ONG en soutenant la réalisation de projets concrets, notamment dans le cadre de deux Forums annuels, et à l’occasion des célébrations des journées internationales de l’ONU.
  •  Développer et renforcer les interactions et le travail avec l’UNESCO à tous les niveaux (le Siège, les Bureaux hors siège, les instituts, les centres UNESCO et les commissions nationales)
  • Favoriser la visibilité des actions et bonnes pratiques du réseau des ONG partenaires officielles de l’UNESCO.              

Un plan d’action pour 2019- 2020 :

  •  Organiser quatre forums (dont trois se tiendront hors siège UNESCO si possible) sur des thèmes choisis en coopération avec l’UNESCO, dans le contexte de l’Agenda 2030, et en tenant en compte des axes prioritaires retenus lors de la Conférence : 1) Défier les inégalités 2) Le rôle des volontaires dans le patrimoine culturel 3)  Science,  technologie, innovation et entreprenariat dans la lutte contre la pauvreté et pour atteindre les objectifs de développement durable 4) La citoyenneté mondiale.
  •  Organiser des évènements au Siège de l’UNESCO ou dans les Bureaux hors Siège à l’occasion de certaines journées internationales célébrées par Les Nations Unies (la paix, les droits humains, la fille, etc.)
  •  Contribuer à la préparation des débats du Comité sur les partenaires non gouvernementaux du Conseil exécutif, notamment en veillant, dans toute la mesure du possible, à la participation d’un grand nombre d’ONG.
  •  Établir des groupes de travail en accord avec l’UNESCO, sur des thèmes précis dans le but de préparer les forums et les journées internationales. Le Comité de liaison veillera à ce que ces groupes soient représentatifs de la diversité culturelle, en y associant des ONG hors siège, et en utilisant des moyens de communication numérique.
  • Mettre en place des groupes de réflexion collective tels que définis par les recommandations de la CIONG sur les thèmes suivants : Éducation 2030- ODD4, le renforcement du partenariat ONG-UNESCO, le climat.
  • Contribuer à la création de nouvelles opportunités d’interaction et de dialogue afin de renforcer davantage la coopération avec les États membres.

Renforcer la communication du Comité de Liaison sur différents supports : site web, Facebook, Twitter, lettre d’information trimestrielle, etc.

Le mot de la Présidente

unesco.jpg

Bienvenue sur le site du Comité de liaison des ONG partenaires officiels de l’UNESCO.
J’ai l’honneur d’avoir été élue lors de la dernière conférence internationale des ONG (décembre 2018) sur le thème de la valorisation de l’engagement et de la contribution des ONG, de la communication et du dialogue, et de la force collective des ONG.

Le rôle du Comité de liaison est de représenter les intérêts de l’ensemble des ONG et notre objectif sera de renforcer la culture du partenariat au travers de projets fondés sur les expertises des ONG sur le terrain qui s’inscrivent dans les priorités de l’UNESCO et dans le respect des textes fondamentaux.

Nous parlerons d’une seule voix car l’éducation, l’élimination de la pauvreté, la paix dans le cœur des hommes et des femmes et le dialogue interculturel, la défense des droits humains, l’égalité Homme-Femme, la liberté d’expression, la science comme bien commun de l’humanité et pour le développement durable, la lutte contre le changement climatique, la prise en compte du rôle clé de la jeunesse et le développement de l’Afrique sont nos priorités communes dans la mise en œuvre des programmes de l’UNESCO.

Avec l’UNESCO dont nous partageons les valeurs, nous jetterons des ponts pour faciliter la coopération et la solidarité entre les générations, les peuples, les communautés, le monde de l’éducation et les Etats membres.
Souhaitant valoriser les actions des ONG dans leur ensemble, le Comité de liaison sera à leur écoute et plus largement à l’écoute de la société civile et vous remercie de vos suggestions pour améliorer notre contribution collective pour le bien commun.

Nous vous invitons aussi à nous rejoindre sur Facebook et twitter @ NgoUnesco pour suivre nos actualités et nos forums thématiques.

Merci pour votre soutien !

Marie-Claude Machon-Honoré
Présidente de la CIONG et du Comité de liaison ONG-UNESCO